sábado, 14 de mayo de 2011

Le doyen de la faculté de théologie de Paris en visite à l'Université orthodoxe Saint-Tikhon de Moscou



Le doyen de la faculté de théologie de Paris en visite à l'Université orthodoxe Saint-Tikhon de Moscou
L'abbé Philippe Bordeyne, doyen de la Faculté de théologie de l'Institut catholique de Paris, était invité le 8 avril 2011 à donner une conférence devant le recteur et les enseignants de l'Université orthodoxe Saint-Tikhon de Moscou. L'année dernière, c'était le doyen de la faculté de philosophie de Paris, Emmanuel Falque, qui s'était rendu à Moscou. Dans le communiqué, diffusé sur son site internet, l'Université saint-Tikhon se réjouit de cette coopération entre les deux institutions.

Le père Bordeyne a présenté notamment les défis actuels de la faculté de théologie, concernant en particulier la reconnaissance des diplômes de théologie par l'État. Dans ce domaine, les difficultés rencontrées par les universités orthodoxes en Russie sont semblables. Le doyen a évoqué également les dix-sept années d'intégration de l'enseignement de l'Institut catholique aux normes du système de Bologne (LMD).

L'abbé Bordeyne a fait part également de la coopération fructueuse entre l'Institut de liturgie et l'Institut d'études oecuméniques (ISEO) avec la faculté protestante et l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge. En conclusion, il a souligné que "nous nous efforçons de faire de la sorte que la théologie ne soit pas une discipline historique, mais l'expression d'une foi vivante. On ne peut faire de la théologie que dans la foi, en ayant recours aux méthodes scientifique

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada