lunes, 27 de diciembre de 2010

Message de Noël de l'archevêque Innocent de Chersonèse



Chers Pères, frères et sœurs, bienaimés dans le Seigneur,

J’ai hâte d’adresser mes meilleurs vœux à l’occasion de la solennité de la Nativité de notre Seigneur Jésus-Christ à vous tous, enfants fidèles de notre Église orthodoxe russe, confiés à la sollicitude pastorale de notre diocèse en Europe occidentale.

« Ce que nous célébrons maintenant, écrit saint Grégoire le Théologien, c’est la venue de Dieu parmi les hommes, venue qui nous ramène à Dieu, afin que, déposant le vieil homme, nous revêtions l’homme nouveau (Ép 4, 22) ».

Le jour de la Nativité du Christ, nul n’est oublié, marginalisé ou passé inaperçu. Le Christ Sauveur naît dans la chair, dans notre monde de péché, pour ouvrir à toute personne la voie de la réconciliation avec Dieu, pour que tout homme, levant le regard vers le ciel, puisse appeler Père le Créateur du monde visible et invisible.

Chaque fois que nous remémorons et célébrons en Église les grandes étapes de l’économie de notre salut, dont la Nativité est un des événements fondateurs et les plus glorieux, nous devons, très chers, nous souvenir que cette histoire n’est pas achevée. Elle se poursuit et chacun de nous peut y ajouter une page personnelle. Notre vie, notre action de grâce, notre foi doivent être notre réponse aux bienfaits que le Seigneur nous a accordés et qu’Il continue à nous accorder. Nous devons devenir les témoins vivants de la bonté, de la miséricorde et de la longanimité dont le Seigneur fait preuve envers ceux qui invoquent Son nom.

Je vous adresse encore et encore mes meilleurs vœux pour la fête de la Nativité du Christ et pour la Nouvelle année !

Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, né aujourd’hui de la Vierge, soit avec vous tous.


Archevêque de Chersonèse
Paris, Noël 2009/2010

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada